skip to Main Content

« Langues à la carte. Les enfants d’abord. »

Livre "Langues à la carte. Les enfants d'abord."

Par un matin de mai pluvieux Patricia Pitisci, directrice de l’école Tutti Frutti, nous a confié son manuscrit. Ce fut comme un rayon de soleil dans la grisaille de ce printemps morose.

Se plonger dans les langues comme on apprend à déguster Tutti Frutti. C’est un régal que nous voulons faire partager aux lecteurs (parents, enseignants, logopèdes, pédagogues …) pour les convaincre qu’apprendre précocement plusieurs langues est non seulement possible mais réellement bénéfique et indispensable à l’heure de l’Europe et de la mondialisation.

L’unilinguisme constitue une exception et un handicap dans un monde où la majorité des enfants acquièrent deux ou plusieurs langues au cours des premières années. Sur 284 états dans le monde, 29 seulement  peuvent être considérés comme monolingues (Abdelilah-Bauer 2006).

Nous savons que l’apprentissage multilingue dans la petite enfance a un effet positif sur le développement de la langue maternelle en incitant l’enfant à écouter, à comparer, ce qui favorise la mise en place d’une conscience métalinguistique, c’est-à-dire la capacité de prendre la langue comme objet de réflexion.

Le multilinguisme favorise la flexibilité cognitive comme si le travail d’activation et de désactivation des systèmes linguistiques constituait une sorte de gymnastique pour le cerveau qui augmenterait son rendement (Abdelilah-Bauer). Les enfants qui parlent deux ou plusieurs langues ont une pensée plus créative, plus souple grâce aux valeurs culturelle diverses que véhiculent les langues. Ils sont plus sensibles à la communication  c’est ainsi qu’un enfant bilingue ou multilingue saisit rapidement quelle langue il doit parler avec telle personne. Il s’ensuit une grande adaptation aux besoins de l’interlocuteur, une perception plus fine des indices verbaux  et non verbaux d’une communication.

Enfin le bilinguisme et le plurilinguisme  ouvrent l’enfant au monde, aux cultures, à la tolérance.

Offrir à un enfant d’apprendre plusieurs langues est un cadeau pour la vie, mais pour que le cadeau ne soit pas empoisonné il doit être présenté avec adéquation.

Chaque enfant et chaque famille vit les plurilinguismes  avec ses valeurs, sa culture, son passé, son présent et son avenir.

Tel est le projet de ce livre qui nous invite à participer aux divers bains de langage proposés par une école comme on voudrait qu’il en existe beaucoup.

Françoise Estienne

  • Version française

Nous vous l'envoyons au prix de 25 €, frais de port compris.

Si vous venez le chercher chez Tutti Frutti, il vous en coûtera 22 €.

Back To Top