skip to Main Content

Tutti Frutti, une école qui enseigne les langues… autrement !

Tutti Frutti propose une pédagogie active et ouverte.

Chez Tutti Frutti, l’enfant est sujet de son apprentissage, il est sensibilisé à l’autre langue par le biais d'activités qui font appel à ses sens. L’apprentissage des langues est dès lors non linéaire, non académique ; il se fait de manière (presque) implicite.

Faciliter le passage vers l'autre langue

TF-Arte e lingua

L’approche ludique, créative et multidisciplinaire de Tutti Frutti sensibilise l’enfant à une autre culture et à une autre langue de façon naturelle.

Tutti Frutti met la priorité sur la langue parlée, même si l'écrit intervient parfois lors de jeux ou d'activités spécifiques.
Pour un enfant, une langue étrangère doit d'abord être ressentie.

Ses cinq sens sont donc fréquemment sollicités et titillés :

  • la vue, grâce à l'image et à ce qu'elle évoque pour lui
  • L'ouïe, par la musique, les sons, les intonations
  • Le toucher en réalisant des activités manuelles avec de la pâte à modeler, du sable, des étoffes et toutes sortes de matières
  • L'odorat par des jeux de reconnaissance "aveugle" de ce que l'enfant a sous le nez
  • Et le goût, que les enfants adorent exercer lors des ateliers cuisine !

Quoi de plus motivant et rassurant pour l'enfant que d'être plongé dans un environnement fait de jeux et d'activités qu'il aime : chant, atelier cuisine, théâtre, bricolage, atelier nature, visite au musée, jeux d'expérimentation, de coopération, de communication,…

Les étapes de l'acquisition

L'apprentissage progressif d'une langue passe certainement par trois étapes cruciales:

Teacher is an awakener
  • La sensibilisation

A la base, il faut susciter l'envie et l'intention de communiquer. Cela sera tout naturellement incité par des mises en situation de la vie courante. L'enfant aura envie d'intervenir, de prendre sa place.
Mais cela n'aura lieu que si l'atmosphère est chaleureuse, respectueuse, détendue et ludique.

  • L'imitation

Lorsqu'elle est spontanée, l'imitation par l'enfant est le signe de premiers succès. L'enfant répète et calque ses paroles et ses gestes sur ceux d'une personne qu'il apprécie et en laquelle il a confiance. C'est pourquoi il est tellement important d'installer une relation basée sur le respect et le bien-être entre l'enfant et son professeur.

Parcours d'artistes
Petit groupe et table ronde
  • La mémorisation

C'est entre autres la phase de répétition. Celle où l'enfant va se souvenir du mot et de ce qu'il signifie. Et la difficulté ira crescendo avec des répétitions de dialogues ou de phrases plus longues.

Et finalement, son apprentissage sera valorisé de deux façons au moins :

  • Les progrès de l'enfant sont perçus par les parents et les enseignants. Ceux-ci renvoient à l'enfant une image positive de lui-même.
  • L'enfant ressent un plaisir évident lié à ses nouvelles connaissances. Lorsqu'au cours de néerlandais, il demande "Appelsap, alstublieft" et que l'adulte lui en sert un grand verre, quelle magie !

L'apprentissage d'une langue : un travail collaboratif

Toute démarche d'apprentissage demande un effort parce qu'elle requiert une ouverture vers l'"étrange", c'est-à-dire quelque chose que l'enfant ne connaît pas, qui est en dehors de son cadre.
Ce cheminement vers l'appropriation d'une nouvelle langue nécessite du support, de la sollicitude et une immense patience.

Deux enfants avec arrosoir

Il est aussi indispensable que l'enfant ressente la cohérence entre son milieu familial et l'école. On ne dira jamais assez l'importance de la coopération des parents dans l'apprentissage de leur enfant.
Quand une maman ou un papa vient chercher sa fille ou son fils au cours de néerlandais et qu'il salue le professeur par un "Dag !" plutôt que par un "Bonjour !", ça peut faire toute la différence.

Le professeur, quel maestro !

Les professeurs "labellisés" Tutti Frutti enseignent chacun leur langue maternelle. C'est la seule langue autorisée dans leur classe. L'immersion est donc totale et sans aucun recours à la traduction, même avec les enfants débutants.

Groupe de professeur-es

Au sein de son petit groupe d'élèves (10 maximum), l'enseignant tient le rôle de chef d'orchestre.

Sa pédagogie se base sur :

  • Sa partition : activité prévue et contenus linguistiques à acquérir
  • Les instruments nécessaires : matériel en tout genre
  • La personnalité de chaque membre de son orchestre : les enfants

Il en résultera une symphonie chaque fois différente mais toujours harmonieuse !

Comme à la maison (enfin presque !)

L'école Tutti Frutti est un lieu spécial. Ce n'est pas vraiment une école.
D'ailleurs les classes ne sont pas vraiment des classes.
Ce sont des lieux où l'on apprend, bien-sûr. Mais ce sont aussi des lieux où l'on danse, chante, peint et bricole. C'est aussi là qu'on écoute une histoire, qu'on pose des questions, qu'on rit et s'amuse.

On trouve ces classes à tous les étages de la maison.
Parce qu'en effet, l'école Tutti Frutti c'est une maison !
Une grande bicoque qui évoque le cadre familial et son ambiance rassurante.
En fait, tout est organisé, disposé, rangé de façon à la fois minutieuse et harmonieuse. L'enfant s'y retrouve très bien. L'adulte aussi.

Un pas plus loin…

Pour se faire une idée plus détaillée de la culture Tutti Frutti, fondée autour de sa méthode, de sa pédagogie et de sa philosophie, nous vous recommandons la lecture de l'ouvrage co-écrit "Langues à la carte. Les enfants d'abord". Vous en trouverez les références et les moyens de se le procurer sur notre page Livres.

Back To Top