Making Funny Videos Each Day

A bit more about us

Quisque eget turpis sem. Phasellus varius tempor tellus, imperdiet auctor urna commodo vel ger dolor diam, tincidunt ac euismod ac, sollicitudin varius ante sadips ipsums dolores sits.

Qui sommes nous?

Notre pédagogie

L’école maternelle bilingue

L’école primaire bilingue

L’équipe de Tutti Frutti

L’environnement scolaire

Tutti Frutti répond à vos questions

Tweetalige kinderen hebben over het algemeen gemakkelijker dan eentaligen wanneer men een derde taal introduceert. Maar dat neemt niet weg dat ieder kind leert op zijn eigen ritme en volgens zijn eigen persoonlijkheid. Indien het geen enkele moeite kost voor het kind om te jongleren met de twee talen thuis is een kennismaking met een derde taal aangewezen. Als uw kind daarentegen aanpassingsproblemen heeft in een nieuwe omgeving is het misschien aan te raden om af te wachten tot er een grotere maturiteit optreedt.

Tutti Frutti’s lessons are total immersion. The teacher can only speak the target language. Translation is not allowed. He/ she tries to make himself understood in 1001 different ways: visual support, facial expressions, body language… It isn’t that he doesn’t want to communicate. Above all, he wants to maintain a linguistic coherence.

When parents come to pick up their children, we ask them to help the teacher to also observe this linguistic coherence, and therefore avoid speaking French in front of the children.

Yes and no.

A familiar face in strange territory is certainly comforting. There’s strength in numbers!

Sometimes, friends together in class might form a bubble and then not be open to what is going on around them. Their families know their children best. Ask yourselves these questions: Despite being together, will they still pay attention or would they carry on together like a house on fire? Has another teacher (at Tutti Frutti or elsewhere) already had difficulty with the pair?

That being said, the teacher still makes sure each child, whether alone or with friends, is integrated into the group.

And lastly, as our groups are small (between five to twelve children), children get to know their classmates quickly.

Notre approche est ludique. Nous fonctionnons par le biais de 1001 activités telles que la cuisine, le bricolage, la musique, le dessin.

Le dessin est un langage qui favorise la créativité et l’expression. Grâce à cet outil, l’enfant s’exprime, laisse libre cours à son imagination, est en communication avec autrui notamment lorsqu’il explique ce qu’il a voulu dessiner.

De plus, souvent le dessin rassure le jeune enfant puisqu’il laisse une trace écrite, visuelle et palpable.

Bien sûr, il est normal qu’un petit enfant pleure face à la nouveauté et à l’inconnu. Il convient avant tout de le rassurer.

Au moment de dire au-revoir, papa et maman doivent insister sur le fait qu’ils vont revenir le chercher, ce que le professeur peut aussi répéter. Le premier cours débutera généralement par une activité qui permettra de mettre l’enfant en confiance et de vaincre ses résistances. Nous recommandons également aux parents de passer à l’école avec l’enfant pour une brève visite avant le premier cours pour reconnaître les lieux et se familiariser avec l’école. Enfin, il importe d’être à l’heure si on veut éviter que tous les regards convergent vers le petit retardataire.

Deux ans pour apprendre une langue à raison d’une ou de deux heures par semaine, c’est relativement peu. Au début, l’enfant apprend à distinguer les sons. Il se familiarise avec les intonations, la façon de parler de son professeur, le vocabulaire élémentaire. Il apprend à surmonter ses craintes liées à la nouveauté et éventuellement au groupe.

Ce n’est que plus tard que viendra le temps de la reformulation et de l’expression spontanée. La progression de l’enfant dépendra de son rythme d’apprentissage, de sa maturité et de son exposition à la langue (immersion totale ou immersion douce lors d’un moment privilégié au cours de la semaine).

Furthermore, some children are perfectionists (from early on). They would rather say nothing at all than make a mistake. Of course, we try to encourage them and reassure them—they can express their thoughts even if it’s by stumbling through them.

Let us not forget that a child who does not speak is not a child who is not learning. This child needs to observe, and integrate the new language in a different way. Even through this way, the brain is active.

Finally, we do give lesson summaries to the parents. They are welcome to sit back and go through them to repeat what was done in class.

A lifetime!

And then… as previously mentioned, how long it takes to learn something depends on the rhythm of each child, on the exposure to the other language, the learner’s motivation, the “closeness” between the mother tongue and the language to be learned, and finally, your own objectives. Is it just to get the child used to the language? Is it so he can get on well on holiday? Will the child be schooled in the target language? Our language classes give priority to the spoken language. We do not offer intensive courses. In any case, we are against it: the brain needs time to ripen and take on in his own time what is good for him at that point in time.

In general, this lesson goes with him throughout his school career. It’s why a child can need either three or ten years!

Let us not forget that a child who does not speak is not a child who is not learning. This child needs to observe, and integrate the new language in a different way. Even through this way, the brain is active.

Finally, we do give lesson summaries to the parents. They are welcome to sit back and go through them to repeat what was done in class.

Mis à part le débat sur une définition objective de la cherté, nous tenons à souligner que Tutti Frutti et sa méthode sont le fruit d’une initiative personnelle.

L’école fonctionne grâce à la participation financière des parents et à l’engagement de toute l’équipe pédagogique.
L’école ne reçoit aucune aide ni subventions. L’organisation d’événements et de fêtes permet également de récolter des fonds.
Tout don est le bienvenu : papier recyclé, livres, jouets, matériel scolaire tels que crayons,…
Il arrive quelquefois qu’un échange de services se mette en place entre l’école et une famille en difficulté.

It’s always worth introducing a new language (even slowly) and getting a child used to it. This familiarisation is one of the indispensable first steps in the learning process. The child gets exposed to sounds, we maintain the auditory flexibility found in children and we expand the auditory spectrum to learn to understand the target language.

Through the language classes, we also awaken the children’s curiosity in general and their thoughts on language (a metalinguistic awareness). This opens a new world to them.

A partir du moment où on parle, on fait de la grammaire.

La grammaire ne se résume pas à un bouquin rempli de règles et d’exercices rébarbatifs.

La grammaire, c’est à la fois la phonologie (les sons), la syntaxe (la place des mots, la construction des phrases),  la morphologie (la variation des mots notamment en genre et en nombre)…

Nous faisons de la grammaire de manière différente.

The presence of other children allow for repetition without it becoming boring. Revision is always beneficial. Naturally, this kind of revision still needs to motivate the child and hold his interest (which is why we choose to operate with activities).

A child feels better about himself when he knows a bit more than the others. Self-confidence and pride is primordial in the entire learning process.

And finally, the teacher is speaking the target language. Each child, in function of his age and maturity and personal interest is going to take from this whatever is good for him or her. Small groups also allow us to personalise the approach. For instance, beginners in the class might be asked to repeat key words, intermediate-level children can be asked to start putting word combinations together and advanced children can be asked to put together longer sentences.

Tout d’abord, chaque enfant est différent.

Puis, quelle réalité couvre le mot dyslexie? Il en existe de plusieurs types à différents degrés.

Chez Tutti Frutti, nous apprenons une langue en étant actifs. Souvent les activités sont manuelles. L’enfant vit son apprentissage.

Nous tentons de mettre en place une pédagogie différenciée où chaque enfant trouve sa place. Un enfant dyslexique a l’intelligence pour apprendre une autre langue. Il l’apprendra d’une autre façon.

At a conference on stuttering at Marie Haps Institute:

Forty years ago, some teachers excluded children from English or Dutch lessons if they had a stutter. I was moved to hear the experience of one woman who suffered this injustice even now, decades after her education. Exclusion leaves its mark.

Nos enseignants sont formés à notre méthode et reçoivent des grilles pédagogiques par trimestre. Il ne s’agit pas de programme structuré de manière stricte et linéaire. Nous préférons que l’enseignant fonctionne comme s’il travaillait avec une carte heuristique, plus proche de la vie réelle, fonctionnant par associations, modulant la difficulté en fonction de chaque enfant.  Nous répétons ce qui a déjà été vu tout en introduisant de la nouveauté (nouveau vocabulaire, nouveaux thèmes, nouvelles activités et… nouvelles exigences du professeur).

Nous comprenons que ce n’est pas facile à gérer pour les parents. Mais un enfant malade reste à la maison.
Le cours manqué peut être récupéré dans le trimestre à partir du moment où nous sommes averti.e.s de son absence avant le cours.
Vérifiez les disponibilités en appelant le bureau 02 / 538 37 43 ou en envoyant un e-mail.

Malheureusement, non.
Nous ne sommes pas autorisé.e.s à donner un médicament à l’exception de certaines maladies chroniques telles que l’asthme.
Le kit de secours doit être apporté au bureau.

L’équipe Tutti Frutti

Tutti Frutti, a wonderful team !

Poussez la porte de notre école, vous serez conquis par l’ambiance conviviale et détendue qui y règne !

Ce qui n’empêche pas professeurs et enfants de s’impliquer dans l’apprentissage avec ardeur et persévérance !

Mais ici, pas de guichet d’accueil, ni de fléchage vers le bureau de la directrice …

Les classes sont identifiées par leur couleur dominante. Ce ne sont d’ailleurs pas des classes à proprement parler. Ce sont des lieux d’apprentissage linguistique d’abord, mais aussi artistique, culinaire, musical,…

Mais qui est qui alors, dans cette ruche charmante et chaleureuse ?

Patricia Pitisci dirige avec maestria cette tour de Babel flamboyante et fait en sorte que chaque membre de l’équipe se sente partie prenante et s’implique dans son travail.

Il est important pour elle que chacune et chacun – professeurs, responsables de l’accueil ou de la garderie – croit en la philosophie de l’école et prenne des initiatives qui permettent de nourrir le projet « Tutti Frutti ».
Outre cette charge imposante, elle partage avec les enfants sa langue maternelle, l’italien.

Certains membres de l’équipe assument des tâches logistiques et artistiques en plus de leur fonction première. Il n’est donc pas rare chez Tutti Frutti de porter deux casquettes, voire plus si besoin !

Tous nos professeurs enseignent leur langue maternelle ou la langue dans laquelle ils ont été scolarisés

Certains sont permanents, d’autres nous rejoignent pour les périodes de stage.
Ils viennent d’horizons très différents. A l’origine, ils sont instituteur, universitaire, animatrice, psychologue, … ou encore musicienne, artiste-peintre, danseur, …
Toutes et tous ont des compétences linguistiques et pédagogiques.
Toutes et tous ont en commun la rigueur et un enthousiasme communicatif.

A leur arrivée, nos professeurs bénéficient d’une formation spécifique qui a pour but de leur expliquer notre méthode pédagogique. On leur propose des exercices pratiques, on leur donne des outils pour pouvoir enseigner une langue aux enfants en tenant compte de leur maturité, de leur développement. Bref, Ils sont familiarisés à la philosophie de Tutti Frutti.

Rejoignez-nous!

Tutti Frutti, a small school…
A big future !

Job ads

Are you a native Arabic, Chinese, Dutch, English, Finnish, French, German, Italian, Russian, Spanish or Swedish speaker ?
Do you love working with kids ?
Are you creative, flexible, inspired and open-minded ?

We’re sometimes looking for extraordinary people to teach one or two classes a week or during the school holidays !

Currently looking for Dutch teachers!

No job ads today ?

… éducateur, expert administratif, musicienne, chef-coq, animatrice, chanteur de charme, maquilleur, troubadour, jongleuse, pâtissier-glacier, magicienne, comptable, constructeur de bac à sable, ou que sais-je encore !

Vous êtes tenté-e par l’aventure Tutti Frutti ?

Mail us and include your curriculum vitae !

Job e-mail

Inscription / Registration / Anmeldung

Agenda de l’extrascolaire
Agenda des stages

All information regarding our classes, stages, prices, schedule and more, are available here.

MyTuttiFrutti